FacebookTwitterInstagram
L'AVENTURE DE TOUS LES DÉFIS

Les gagnants dans la catégorie aventurier !

HEEC MARRALECH
SOIRÉE DE CLÔTURE

L’équipage 055, Alicia et Audrey : « On est les premières filles à gagner le Bab el Raid et on est très fières. C’est ma première participation et la troisième pour Alicia. On n’y croit même pas, on n’a montré que c’était possible et la solidarité qu’il y a autour du raid montre qu’on n’a pas besoin d’être mécano et ça nous a beaucoup servi. La voiture est tombée en rade sur la dernière étape, elle a roulé tant bien que mal, l’alternateur était mort et la batterie était  à plat. On démarrait grâce aux pinces, on a passé l’arrivée en poussant et on s’est fait tracter pendant 40 km pour aller à Ouarzazate. On a commencé avec une 4L F6 pour partir sur le raid et au bout de 30 kilomètres, elle nous a lâché et donc on s’est rabattu sur la deuxième voiture de l’association « Pierre du désert » : la vidange et les papiers de sortie de territoire avaient été fait le matin même. » Les filles ne seront malheureusement pas là l’an prochain : un voyage de noce est déjà prévu pour Alicia mais peut-être une autre année…

L’équipage 108 (NICOLAS HEURTAUT / EDOUARD DE BIASIO - Compostage Technologique du Mée), Nicolas et Edouard : « C’est une grosse surprise, on n’était  pas venus là pour gagner et quand on a vu qu’on était tout le temps dans le top 5, on s’est dit pourquoi pas faire le raid comme il faut. Au départ, on était là pour passer un bon moment, découvrir les paysages et le Maroc alors qu’au début on voulait principalement se balader avec la team 129, des copains d’école. Ça fait un an et demi qu’on prépare cet événement, on le faisait pas pour la victoire mais on est arrivé au bout et du coup ça donne envie de recommencer. On retient avant tout les rencontres, le dépaysement et la bonne ambiance. C’est aussi une belle expérience personnelle,  on vit 15 jours ensemble, on se connaissait mais on en apprend un peu plus sur soi-même. Par exemple, j’avais jamais dormi en tente par zéro degré, on apprend la débrouille et surtout on a rencontré des gens qui ont 40 ans de plus que nous et ça c’est sympa l’aspect intergénérationnel. »

L’équipage 086 (FLORIAN BOUSQUET / CHRISTOPHE LEDUEY - ROHRER), Florian et Christophe : « D’abord, on est super contents parce qu’on s’est connus trois mois avant de partir et on s’est vraiment découverts lors de la descente de la France et de l’Espagne. On s’est toujours bien entendus, on a bien rigolé, on a partagé de bons moments et à chaque virage on a découvert des paysages qu’on ne connaissait pas, c’était aussi de beaux défis rigolos mais en un mot on a bien rigolé, on a bien profité de ces 11 jours. Le Maroc est un très beau pays, le Bab une belle aventure et une belle leçon de vie, ça nous rappelle de vrais valeurs qu’on avait déjà mais comme le fait de partager des moments simples avec les gens, des moments tout bêtes qu’on oublie parfois en France. On pensait juste finir et ne pas casser la voiture, c’était une première pur nous deux et puis on s’est pris au jeu et on s’est laissé emporter par l’événement et  voilà on en est là. L’année prochaine, comme ils disent, on revient Inch’Allah. »

2019-02-22T16:57:30+01:00
ÉDITION 2020

DU 8 AU 19 FÉVRIER

PARTICIPER

PARTENAIRES